Soutenir la prochaine génération de chercheurs en autisme Étudiants FRAQ

Étudiants FRAQ

Chaque année, le Programme de formation en recherche en autisme – Québec (FRAQ) sélectionne sur une base compétitive un nouveau groupe composé d’étudiants exceptionnels menant des projets de recherche sur l’autisme et les conditions qui y sont associé.

Qui est éligible ?

  • Les étudiants gradués ou les boursiers postdoctoraux canadiens ou étrangers inscrits dans une université canadienne au début de la période de la bourse.
  • Le projet de recherche du candidat doit être lié à au moins un des axes de recherche stratégiques suivants : génétique, modèles cellulaires et animaux, cognition, développement du cerveau/imagerie de l’autisme ou autres axes de recherche pertinents pour l’autisme.
  • Les candidats qui détiennent actuellement une bourse d’un organisme gouvernemental fédéral ou provincial peuvent demander à bénéficier des activités du programme FRAQ sans recevoir de bourse du programme FRAQ. Il est toutefois possible de recevoir un financement supplémentaire d’autres sources.

En vue de son passage à l’échelle nationale l’an prochain, le programme FRAQ est heureux d’accueillir pour la première fois cette année de nouveaux étudiants de partout au Canada :

kyle-reid

Kyle Reid
Pédiatrie
Université de l’Alberta

grant-bruno

Grant Bruno
Sciences médicales, Pédiatrie
Université de l’Alberta

nisha-vashi

Nisha Vashi
Développement clinique
Université York

amber-young

Amber Young
Travail social
Université de Calgary

Ce que nos anciens disent du programme FRAQ

« Il n’y a rien qui ressemble à la portée ou à l’ampleur du programme FRAQ au Royaume-Uni. Donc, pour moi, ce programme a été une occasion unique de me créer un réseau au sein de la communauté de recherche sur l’autisme. »

Kirsty Ainsworth
Chargée de cours, Université de Glasgow

Le programme FRAQ valorise la diversité et l’inclusion

« Je me suis intéressée à la recherche sur l’autisme après avoir reçu mon propre diagnostic. J’espère contribuer à déstigmatiser l’autisme et à améliorer la qualité de vie des personnes sur le spectre. »

Pour en savoir plus sur Noémie et ses recherches

Noémie Cusson
2021, étudiante FRAQ